Cameroun : L’urgence de maisons de désintoxication spirituelle

photo article ici

Par Charles MONGUE-MOUYEME

Pour stopper la marche vers le chaos

Identifier les risques pour les prévenir et les éviter si possible, anticiper les effets et conséquences des problèmes pour les atténuer, réparer les dégâts, et rétablir la situation, ainsi se reconnaît une bonne gouvernance dans une organisation ou un pays. Ainsi pour les délits et les crimes, il y a les prisons ; pour la délinquance juvénile on crée des maisons de redressement ; pour les enfants abandonnés, il y a les orphelinats ; pour les toxicomanes, on crée des centres de désintoxication ; pour les malades mentaux, on a les asiles, etc. Quelle solution avons-nous pour tous ces esprits pervertis par un endoctrinement à des croyances démoniaques dans des églises dites de réveil, des sectes et des cercles charlatanesques de coaching ?

L’actualité au Cameroun rapporte que des élèves ont choisi le désistement à un examen officiel plutôt que de désobéir au « pasteur » de leur « église » qui leur a interdit le port des masques qui serait diabolique, le coronavirus n’existant pas. Récemment encore, on a vu un « pasteur » candidat à l’élection présidentielle de 2018 décéder de covid-19 dans sa paroisse, parce que ses ouailles refusaient l’intervention des équipes médicales spécialisées, convaincues par le défunt que la prière intense guérissait les personnes atteintes de coronavirus. Que dire de ces « soldats » de Boko Haram qui sèment la mort au nom de soi-disant convictions religieuses. On peut multiplier ainsi les drames vécus dans la société camerounaise du fait de ces « maîtres spirituels » qui envoûtent de nombreuses populations de toutes les strates et catégories socio-professionnelles du pays.

On le sait, ce n’est pas un hasard si les églises dites de réveil prolifèrent dans les villes et villages, que des sectes autrefois discrètes sur leurs activités qu’elles tenaient dans le secret le plus absolu, ont désormais pignon sur rue, que des charlatans en coaching et développement personnel pullulent dans nos cités, et que l’éducation et l’enseignement sont malmenés : c’est que nos gouvernants, depuis plusieurs décennies, ont pris l’option de torpiller et fragiliser les esprits, d’abêtir les populations, afin d’anesthésier leur lucidité, et s’éterniser impunément au pouvoir par des passe-droits, la corruption, la tricherie et la manipulation. Sauf que, s’attaquer à si grande échelle à des esprits humains déjà lessivés par la pauvreté, c’est faire courir au pays un péril grave. Car les sinistrés spirituels sont imprévisibles, incontrôlables, et plus nombreux ils seront, plus le pays se rapprochera du précipice de l’anarchie.

Il est donc urgent que le Cameroun pense à se doter de maisons de désintoxication et de redressement spirituel afin que le pays ne devienne pas un immense asile. Des professionnels des métiers ayant le préfixe « psy » ainsi que des autorités morales irréprochables auront le devoir de déconstruire les fausses croyances inoculées aux pensionnaires, et de leur réapprendre à être lucides et maîtres de leur esprit et de leur corps. En dehors de quartiers de mineurs et de femmes, ces maisons devront disposer de grands quartiers VIP, pour accueillir les hautes personnalités très touchées par le phénomène.

Le pouvoir en place au Cameroun peut-il créer et faire gérer de façon efficiente et efficace des maisons de désintoxication et de redressement spirituel ? N’est-ce pas plutôt une idée pour ce dont parlait Charlotte Dipanda qui lui a valu les foudres de potentiels pensionnaires de ces maisons ?

Charles MONGUE-MOUYEME

Il y a 10 heures 0
Nguigjol rose

Merci beaucoup professeur, pour ce plus concernant l'histoire de notre pays, de notre continent et de nos ancêtres.

Abdoulaye Haman

Merci Professeur pour cet éclairage. Tôt au tard la vérité finira par triompher. Que les africains puissent s'approprier leur histoire pour éveil de conscience.

Lissom Céline carnelle

Impressionnant surtout venant de mon beau pays. Je salue tout humblement le travail de recherche qui a été faite alors l'histoire que nous apprenons depuis des années aujourd'hui reste douteuse vu les réalités de ce que vous nous prouvez aujourd'hui. Merci pour l'ouverture d'esprit de ma personne.

Laisser votre Commentaire

Articles recents

Articles les plus lus