Kamto doit « détacher » les hommes politiques du cameroun

photo article ici

On peut résister à le croire, mais les faits et les comportements le confirment chaque jour un peu plus : Maurice Kamto est un gourou. Un gourou qui dispose de pouvoirs surnaturels. Et ceux qui pensent qu’il est juste le gourou du MRC se trompent : Kamto est aujourd’hui le gourou du microcosme politique camerounais.

Le pouvoir en place trouve qu’il est un danger pour la stabilité du pays et de ses institutions, qu’il ne pose, avec son parti MRC et ses alliés, que des actes insurrectionnels, qu’il soutient même le terrorisme, mais les autorités ne dissolvent pas son parti et ne le font pas condamner à perpétuité pour le mettre hors d’état de nuire, alors que les lois et les preuves qu’elles disent détenir le leur permettent.

Les vétérans de la politique camerounaise, qui revendiquent le monopole de la très haute connaissance des stratégies pour arriver à bout d’un régime dictatorial, ne prennent plus aucune initiative dans ce sens. Alors qu’avec leur immense expertise, ils peuvent ignorer Kamto et la bande de fanatiques de son « église de réveil », rassembler les forces, créer des plateformes, pour mener des actions efficaces destinées à mettre fin au pouvoir néocolonial. Au lieu de procéder ainsi, ils consacrent tout leur temps et toute leur énergie à parler de … Kamto.

Les jeunes nouvellement entrés en politique, qui disent représenter le futur, au lieu de snober ce « pater » qu’on dit politiquement inculte, et d’œuvrer à démontrer qu’ils peuvent apporter des innovations sur la scène politique camerounaise et donner à espérer d’un avenir brillant pour le pays, utilisent eux aussi l’essentiel de leur temps et de leurs ressources à traiter du cas … Kamto.

Pour arriver à anesthésier ainsi le sens et la capacité d’initiative de tous les acteurs majeurs du microcosme politique d’un pays, il faut forcément avoir des super-pouvoirs. Cela ne peut relever que du mysticisme.

Au vu de cette situation, délivrer le Cameroun du pouvoir totalitaire qui l’oppresse, revient d’abord à demander à Maurice Kamto de délivrer les acteurs politiques du pays qu’il a fortement paralysés par envoûtement. Maurice Kamto doit impérativement détacher tous ces gens qu’il a attachés mystiquement.

Por favor Profesor!

Charles MONGUE-MOUYEME

29 November 2020 à 16:23 0
Nguigjol rose

Merci beaucoup professeur, pour ce plus concernant l'histoire de notre pays, de notre continent et de nos ancêtres.

Abdoulaye Haman

Merci Professeur pour cet éclairage. Tôt au tard la vérité finira par triompher. Que les africains puissent s'approprier leur histoire pour éveil de conscience.

Lissom Céline carnelle

Impressionnant surtout venant de mon beau pays. Je salue tout humblement le travail de recherche qui a été faite alors l'histoire que nous apprenons depuis des années aujourd'hui reste douteuse vu les réalités de ce que vous nous prouvez aujourd'hui. Merci pour l'ouverture d'esprit de ma personne.

Laisser votre Commentaire

Articles recents

Articles les plus lus