Douala : Le maire Mbassa Ndine ignore-t-il la SMID ?

photo article ici

Alors que son prédécesseur Fritz Ntone Ntone ne jurait plus que par elle, le Maire de la Ville de Douala Roger Mbassa Ndine ne semble pas accorder d’importance à la Société Métropolitaine d’Investissement de Douala (SMID) pour le développement et la modernisation de la capitale économique du Cameroun. Elu depuis plus de 9 mois, le maire Mbassa Ndine  fait si peu cas de la SMID qu’on peut se demander s’il veut vraiment réussir son mandat comme 1er magistrat de Douala. Car, compte tenu de son expérience due à son long séjour à cette fonction sous son ancienne appellation (Délégué du Gouvernement), on est enclin à accorder du crédit aux propos plusieurs fois répétés du Dr Fritz Ntone Ntone selon lesquels la SMID est désormais incontournable dans toute perspective de faire de Douala une grande et belle ville dans laquelle les projets publics et privés prospèrent.

Comment donc comprendre que le maire de la Ville de Douala hésite à enfourcher le bon cheval qu’est la SMID pour galoper vers la réussite de son mandat déjà sérieusement écorné par le coronavirus ? Ce d’autant plus que la Ville de Douala est promotrice de cette société. Doit-on penser que Mbassa Ndine  ne croit pas en l’efficacité déclarée de la SMID ? Serait-il simplement très discret dans l’usage qu’il fait de l’outil SMID, afin, le moment venu, de surprendre agréablement les populations de Douala ? A moins que le maire de la Ville de Douala ne soit plutôt atteint lui aussi par ce virus qui touche la plupart des responsables d’organismes publics au Cameroun, qui les rend réticents à poursuivre les projets initiés par leurs prédécesseurs ?

A titre de rappel, nous étions quelques-uns à avoir trouvé maladroit à l’époque, de porter Dr Fritz Ntone Ntone au poste de PCA de la SMID. Nous demandions alors si c’est le Délégué du Gouvernement qui était ainsi désigné, ou l’individu Ntone Ntone actionnaire. N’est-il pas compréhensible que le maire Mbassa Ndine ait du mal à s’impliquer dans une société pilotée par son prédécesseur alors qu’il aspire certainement à imprimer sa marque dans la gestion de la ville ? Si la SMID a effectivement le rôle central dans le développement de Douala que lui attribuait Dr Ntone Ntone, le fait qu’il en reste le PCA alors qu’il n’est plus le 1er magistrat de la ville, donne l’impression qu’il a quitté les affaires sans les quitter réellement.

Le plus curieux dans cette affaire, c’est le silence de la multitude d’actionnaires de la SMID qui ne semble pas s’inquiéter de la distance perceptible entre le maire de Douala et l’entreprise censée être son bras armé pour l’expansion de la ville. Le format de la SMID et les premiers projets sur lesquels elle travaillait, la mettent pourtant dans une position de dépendance par rapport à la mairie de la ville de Douala. Ces actionnaires se sont peut-être donné un long délai de carence avant d’aspirer à des dividendes, ce qui expliquerait leur sérénité apparente.

Dans tous les cas, il est nécessaire, au moins pour l’information des populations de Douala, que le maire Mbassa Ndine clarifie sa position par rapport à la SMID. Va-t-il faire avec ou sans la SMID qu’on a peut-être eu tort de trop identifier à son prédécesseur ?

Charles MONGUE-MOUYEME

25 October 2021 à 17:18 0
Nguigjol rose

Merci beaucoup professeur, pour ce plus concernant l'histoire de notre pays, de notre continent et de nos ancêtres.

Abdoulaye Haman

Merci Professeur pour cet éclairage. Tôt au tard la vérité finira par triompher. Que les africains puissent s'approprier leur histoire pour éveil de conscience.

Lissom Céline carnelle

Impressionnant surtout venant de mon beau pays. Je salue tout humblement le travail de recherche qui a été faite alors l'histoire que nous apprenons depuis des années aujourd'hui reste douteuse vu les réalités de ce que vous nous prouvez aujourd'hui. Merci pour l'ouverture d'esprit de ma personne.

Laisser votre Commentaire

Articles recents

Articles les plus lus