France 6 – Cameroun 0 : Gaëlle Enganamouit, made of blank

photo article ici

Tête d’affiche pour ce match amical France – Cameroun du 9 octobre 2018, Gaëlle Enganamouit a livré un non-match. Et cette méforme commence à durer.

La « Samuel Eto’o » de la sélection nationale féminine de football du Cameroun, en 45mn de présence sur le terrain, n’a quasiment rien réussi : aucune passe intéressante, aucun drible, aucun tir, rien. Elle a plutôt multiplié les pertes de balle faciles. Il arrive à tous les footballeurs de se trouver dans un mauvais jour, d’accord ; mais le plus frustrant dans la prestation d’Enganamouit face à la France, c’est qu’elle n’a montré aucune envie de jouer, aucune implication, aucun engagement.

Depuis sa grave blessure d’il y a environ deux ans, Gaëlle Enganamouit n’a jamais retrouvé le niveau qui lui a valu d’être la star des Lionnes. On se souvient que, alors qu’elle revenait à peine de blessure en 2016, elle s’est battue avec hargne sur le terrain chaque fois qu’elle a été alignée, pour faire gagner son équipe lors de la CAN féminine au Cameroun. Face à la France, ce n’est pas la lionne Enganamouit qu’on a vue sur le stade à Grenoble, mais sa pâle ombre.

A propos d’ombre, pendant qu’elle multiplie les prestations fantomatiques au sein de l’équipe nationale, Gaëlle Enganamouit est fortement présente dans les médias du Cameroun à travers un spot publicitaire dans lequel elle se définit comme étant « made of black ». Ce serait-elle tellement accommodée de cette noirceur qu’elle refuse désormais de briller ?

Visiblement, Gaëlle manquait de motivation pour ce France-Cameroun. Etait-elle déprimée par le grand amateurisme qui a entouré la préparation de ce match côté Cameroun, dont elle savait qu’il était annonciateur d’une débâcle ? Il est en effet fort probable qu’elle perde totalement confiance en elle dans une sélection rassemblée comme le « deux zéro » du dimanche matin, sans Aboudi Onguéné, avec des joueuses en surpoids et en manque de condition physique.

Gaëlle boycotterait-elle le successeur d’Enow Ngachu à la tête du staff technique de l’équipe ? Cela est dans l’ordre des possibilités, tellement le sélectionneur Ndoko est vilipendé dans les médias camerounais par certains de ses pairs entraîneurs, des journalistes, des analystes de sport et autres experts es football. Certains des pourfendeurs du sélectionneur Ndoko ont de très bonnes entrées auprès des joueuses de l’équipe nationale féminine, et avec la moralité douteuse qu’on leur connait, ils sont capables de monter des joueuses pour précipiter sa chute afin qu’on installe à sa place quelqu’un qu’ils « contrôlent ».

Dans tous les cas, à quelques semaines de la CAN féminine, il est urgent que les joueuses vedettes des Lionnes du Cameroun soient véritablement prises en main pour requinquer leur mental, stimuler leur motivation et les remettre en confiance afin qu’elles jouent au mieux leur rôle de locomotive. Et dans cette œuvre de réarmement psychologique, une attention particulière doit être portée sur Enganamouit dont les contre-performances commencent à se répéter lors de ses rares apparitions en sélection nationale.

Avec une Gaëlle Enganamouit « made of blank » comme on l’a vue contre la France à Grenoble, les Lionnes ont peu de chance de remporter la prochaine CAN féminine prévue au Ghana. Pourtant, Dieu seul sait que cette génération de joueuses le mériterait bien.

Vivement des Lionnes conquérantes avec une Enganamouit « made of gnaque » !

Charles MONGUE-MOUYEME

25 October 2020 à 02:06 0
Nguigjol rose

Merci beaucoup professeur, pour ce plus concernant l'histoire de notre pays, de notre continent et de nos ancêtres.

Abdoulaye Haman

Merci Professeur pour cet éclairage. Tôt au tard la vérité finira par triompher. Que les africains puissent s'approprier leur histoire pour éveil de conscience.

Lissom Céline carnelle

Impressionnant surtout venant de mon beau pays. Je salue tout humblement le travail de recherche qui a été faite alors l'histoire que nous apprenons depuis des années aujourd'hui reste douteuse vu les réalités de ce que vous nous prouvez aujourd'hui. Merci pour l'ouverture d'esprit de ma personne.

Laisser votre Commentaire

Articles recents

Articles les plus lus