Me Dupont Moretti révèle le préjugé d’incompétence sur les entraîneurs camerounais

photo article ici

Par Charles MONGUE-MOUYEME
 

En raillant la venue d’un avocat français pour défendre Maurice Kamto, le pouvoir fait une terrible révélation aux entraîneurs de foot camerounais.

Me Dupont Moretti, avocat français de grande notoriété, séjourne au Cameroun dans le cadre de la défense de Maurice Kamto. Candidat à l’élection présidentielle 2018, le président du MRC (Mouvement pour la Renaissance du Cameroun) est emprisonné depuis plusieurs semaines avec plusieurs militants de son parti et d’autres compatriotes, pour avoir organisé des marches pacifiques de protestation « non autorisées » à travers le pays.

En réaction à l’amplification taquine de la venue de l’avocat français par les partisans de Maurice Kamto, le régime de Yaoundé, à travers des cadres du RDPC (Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais) parti au pouvoir, des partis alliés, des universitaires du système, et des hautes autorités du pays, a choisi de moquer le recours à un avocat étranger pour défendre quelqu’un qui aspire à diriger le Cameroun.

D’après ces hommes du pouvoir, faire appel à Me Dupont Moretti, c’est faire insulte aux avocats du Cameroun dont beaucoup sont très compétents et n’ont rien à envier aux avocats français. Traduction : les gouvernants du Cameroun estiment qu’on ne devrait recourir aux services de professionnels étrangers que si le pays ne dispose pas de compétences dans un domaine. Et c’est là que de tels propos devraient interpeller les entraîneurs de football camerounais, et même les révolter.

Ainsi donc, la présence quasi-permanente de sélectionneurs expatriés à la tête des Lions Indomptables, avec l'approbation du pouvoir de Yaoundé, signifie que les autorités du Cameroun estiment que le pays ne dispose pas de compétences à même de manager techniquement leur équipe nationale fanion. Un terrible aveu qui ne devrait pas laisser insensibles les associations d’entraîneurs camerounais. Surtout si on se souvient de l’accueil princier qui avait été réservé à Paul Le Guen au Palais des Sports de Yaoundé, pour les résultats qu'on connait.

Joseph Antoine Bell, militant du RDPC et entraîneur de football de haut niveau devrait dissuader ses camarades de continuer à utiliser l’argument de l’existence de compétences locales pour persifler la présence d’un avocat français dans l’équipe de défense de Maurice Kamto. A tout le moins, il devrait se désolidariser de tels propos, pour ne pas corroborer implicitement l’idée selon laquelle les entraîneurs camerounais n’ont pas les capacités nécessaires pour coacher les Lions Indomptables.

Me Dupont Moretti, « à l’insu de son plein gré », est venu révéler aux entraîneurs  de football du Cameroun ce que les décideurs de leur pays pensent réellement du niveau de leurs compétences, et donc pourquoi on leur préfère des entraîneurs expatriés sur le banc des grands Lions.

Dont acte.  

Charles MONGUE-MOUYEME

26 October 2020 à 19:33 0
Nguigjol rose

Merci beaucoup professeur, pour ce plus concernant l'histoire de notre pays, de notre continent et de nos ancêtres.

Abdoulaye Haman

Merci Professeur pour cet éclairage. Tôt au tard la vérité finira par triompher. Que les africains puissent s'approprier leur histoire pour éveil de conscience.

Lissom Céline carnelle

Impressionnant surtout venant de mon beau pays. Je salue tout humblement le travail de recherche qui a été faite alors l'histoire que nous apprenons depuis des années aujourd'hui reste douteuse vu les réalités de ce que vous nous prouvez aujourd'hui. Merci pour l'ouverture d'esprit de ma personne.

Laisser votre Commentaire

Articles recents

Articles les plus lus