Cameroun : corona-mercantilisme à l'école

photo article ici

Par Charles MONGUE-MOUYEME

Une fédération (ou association) nationale des associations des parents d’élèves et des enseignants du Cameroun a fait une sortie ces jours-ci pour annoncer que les parents d’élèves devront acheter des masques aux élèves à 1000 FCFA à la rentrée du 3ème trimestre prévue le 1er juin 2020.

Parent d’élève depuis plus de 2 décennies, je n’ai jamais entendu parler de cette fédération (ou association) nationale des APEE. Pourtant j’assiste régulièrement aux réunions de l’APEE lorsque j’y suis convoqué. Mais mon ignorance de son existence ne signifie nullement qu’elle n’a pas une existence légale.

Passons sur le rôle réel de cette super APEE, sur le mode de désignation de ses dirigeants, sur ses rapports avec les APEE des établissements secondaires et le MINESEC, etc. Je ne veux pas qu’on pense que je veux « jeter du sable dans le tapioca » des gens. Mais parlons de ces masques qu’on veut vendre aux élèves à travers les questions ci-dessous :

1-La super APEE nationale sait-elle que le port des masques est obligatoire au Cameroun, et qu’à moins que les élèves restent cloîtrés chez eux jusqu’au 1er juin 2020, ils sont supposés avoir déjà des masques ?

2-Est-ce le MINESEC qui interdit (officiellement !) la vente des tenues de sport au sein des établissements scolaires qui a autorisé la super APEE de Yaoundé à vendre des masques au sein de ces mêmes établissements ? Les élèves seront-ils obligés d’acheter les masques de la super APEE ?

3-Quelle est la provenance de ces masques qui seront vendus au sein des établissements scolaires ? Qui en est le fabricant, et quels en sont les distributeurs ? Leurs caractéristiques peuvent-elles être détaillées y compris leur prix élevé ?

4-La super APEE a-t-elle choisi ces masques au terme d’un appel d’offres ? Quand a-t-il été lancé, et quels ont été les soumissionnaires et leurs propositions ?

5-Les établissements scolaires privés sont-ils concernés par l’achat de ces masques aussi ? La Super APEE s’est-elle préoccupée des salaires des enseignants du privé pendant cette période de suspension des cours, pour pouvoir imposer à ces établissements privés des masques aujourd’hui ?

6-Pourquoi, au lieu d’exiger à l’Etat de distribuer gratuitement des masques aux pauvres élèves du Cameroun, ou de les subventionner entièrement elle-même, la super APEE de Yaoundé s’empresse de décider de les leur vendre ? N’est-il pas légitime de soupçonner une « proximité gombotique » ici ?

7-Comme il n'y a pas eu les jeux FENASSCO cette année 2020, l'argent qui était prévu pour leur organisation ne peut-il pas servir à offrir des masques aux élèves du Cameroun?

QUESTIONS SUBSIDIAIRES

-La super APEE de Yaoundé est donc vraiment d’accord que nos enfants reprennent le chemin de l’école avec l’environnement actuel ? Notre système scolaire n’est-il pas souverain pour fixer ses dates d’examens et de rentrée à sa guise pour ne pas se précipiter à revenir à l’école comme si notre calendrier scolaire dépendait de celui d’un autre pays ?

NON A L’EXPOSITION DE NOS ENFANTS A LA CONTAMINATION AU CORONAVIRUS POUR SATISFAIRE LES TENDANCES MERCANTILISTES DES APEE !

Charles MONGUE-MOUYEME

Il y a 13 heures 0
Nguigjol rose

Merci beaucoup professeur, pour ce plus concernant l'histoire de notre pays, de notre continent et de nos ancêtres.

Abdoulaye Haman

Merci Professeur pour cet éclairage. Tôt au tard la vérité finira par triompher. Que les africains puissent s'approprier leur histoire pour éveil de conscience.

Lissom Céline carnelle

Impressionnant surtout venant de mon beau pays. Je salue tout humblement le travail de recherche qui a été faite alors l'histoire que nous apprenons depuis des années aujourd'hui reste douteuse vu les réalités de ce que vous nous prouvez aujourd'hui. Merci pour l'ouverture d'esprit de ma personne.

Laisser votre Commentaire

Articles recents

Articles les plus lus